Gestion des Risques : Les risques Business

Hier, alors que je faisais une présentation de la méthode Scrum, nous avons eu une discussion plutôt intéressante sur la gestion des risques en méthode Scrum comparé aux méthodes de gestion de projet traditionnelle et voici ce qu’il en est ressorti.

Pour un produit donné, il existe 2 grandes classes de risques:

  • Les risques Business (traités dans cet article)
  • Les risques Techniques (futur article)

Les risques Business sont principalement liés à la création de valeur ajoutée dans le temps, en d’autres mots :

  • Est-ce que mon idée de produit est la bonne ?
  • Vais-je récupérer mon investissement initial (calcul ROI) ?
  • Pourrais me développer sur le marché que j’adresse ?

Les méthodes Agiles apportent une réponse très pertinente pour gérer ces risques Business puisque, par construction, le Product Backlog permet de focaliser les énergies sur ce qui va produire le plus de valeur et de le mettre à disposition des utilisateurs au plus tôt. Et si les estimations initiales étaient erronées, nul n’est parfait, les livraisons itératives et fréquentes permettent de réajuster le livrable au besoin réel des clients, et ce beaucoup plus rapidement qu’avec les méthodes traditionnelles.

Pour gérer ces risques Business dans un mode Agile, il faut donc :

  • Travailler le Product Backlog de façon continue en donnant les bonnes priorités aux items
  • Partager la vision produit régulièrement avec l’équipe (reproduire la session de définition du Product Charter régulièrement, par exemple tous les 3 ou 6 mois)
  • Accepter de remettre en cause les idées initiales suite à la prise en compte des feedbacks des utilisateurs (ce qui sous entend d’avoir récupéré et partagé ces feedbacks)
  • Laisser la porte ouverte pour faire émerger de nouvelles idées ou solutions

La clef du succès repose donc sur un équilibre permanent entre la vision produit, les retours des clients et ce qui est en cours de réalisation. C’est à dire s’assurer que dans le temps ces trois éléments sont correctement pris en compte et non de faire un peu des 3 dans chaque itération.

A suivre … Gestion des Risques : Les risques Techniques …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *