Mes Conférences Agiles 2013 – Saison 2 : Grenoble

Pour la 6ème année consécutive s’est déroulée à Grenoble la belle conférence AGILE GRENOBLE 2013 et pour la 3ème année AGILE INNOVATION 2013.

Comme je fais partie de l’équipe d’organisation d’Agile Grenoble, mon avis sur cette conférence est surement un peu partisan  … et je l’assume.

ag2013-250Agile Grenoble 2013

Tout d’abord un mot sur la préparation de l’évènement lors de laquelle j’ai été moins actif que les années passées. Alors quel plaisir de voir que d’autres personnes s’auto-organisent pour que l’évènement ait lieu, et un merci tout spécial à Laurent P qui du fait de sa « disponibilité » temporaire nous a vraiment donner un super coup de main 🙂

Démarrage de la journée

Depuis la veille au soir, les réseaux sociaux s’agitaient fermes car de la neige était tombée en abondance entre Lyon et Grenoble dans la matinée de mercredi, et les moyens d’accéder à Grenoble se réduisait comme peau de chagrin. L’autoroute était bloqué et un arbre s’était effondré sur la voie ferrée, bloquant complètement le trafic ferroviaire entre Lyon et Grenoble … ce qui allait embêter pas mal de nos orateurs venant de Paris et de l’Ouest.

De mon coté, je récupérais Claude Aubry sur Grenoble pour diner et dormir  la maison.

Le matin, l’équipe d’organisation était un peu inquiète car à l’heure prévue pour démarrer la conférence, il nous manquait plus de 250 participants sur les 540 attendus. Et cerise sur la gâteau, nous avions également 6 orateurs absents et donc des trous dans l’agenda à gérer au plus vite. Nous avons donc décidé de retarder de 15′ le démarrage de la conférence pour donner une chance aux retardataires d’arriver. Au final, nous avons eu moins de 90 personnes qui n’ont pas pu rejoindre la conférence, OUF !

Emmanuel Etasse, en tant que Président du CARA Grenoble, a accueilli les participants, puis j’ai donné les consignes sur le déroulement de la conférence avec un premier hacker qui s’amusait sur le bord de la scène à manipuler des feuilles A4 au fur et à mesure que je parlais ! En fait il s’agissait de notre première surprise pour les participants car nous avions convié un Magicien professionnel pour animer toute la journée, soit sur scène, soit sur les tables, soit même par terre pour faire du CloseUp.

Une deuxième surprise était la présence d’une photographe professionnelle qui a pris un grand nombre de clichés que nous allons bientôt mettre à disposition du public … dès que nous avons trouvé une façon d’héberger un si gros volume de données.

Et la troisième surprise n’était pas prévue … en effet, la conférence a été littéralement hacké par Jacques et Romain, alias je-suis-invisible.org qui se sont promenés toute la journée en homme sandwich avec des panneaux sur lesquels ils faisaient du scribing à la volée. J’ai adoré !!

Ensuite j’ai raté la plénière de Neal Ford, car il fallait s’occuper de mettre à jour l’agenda de la conférence pour pallier aux orateurs absents. La mise à jour se faisait à la fois en ligne et en physique sur le grand tableau d’affichage.

Session Scrum ou Kanban

J’ai choisi de déplacer ma session de l’après midi à ce créneau du matin et c’était une vraie erreur … et en bon agiliste j’apprends en faisant des erreurs. Maintenant je sais que s’il y a une session vide, il faut la remplacer par une session au pied levé, et surtout pas déplacer une autre session sur ce slot libre car les participants ne s’y retrouvent absolument pas ! En effet la plupart d’entre eux ont déjà choisi une session sur ce créneau et changent pas leur plan initial (peut-être pas agile … mais c’est comme cela !)

J’ai donc donné ma session dans l’amphi devant une 60aine de personnes, et c’était la dernière fois que je la donnais, car d’une part, ce n’est pas ma meilleure session et d’autre part elle a créé une polémique avec des gens que j’apprécie.

Repas

Encore une fois le déjeuner était de très bonne qualité, servi en plateau facile à gérer et avec toujours beaucoup de boissons (café, eau, jus de fruit …) à disposition. Et comme d’habitude, c’est la place qui manquait pour s’asseoir à une table.

Plénière de Pascal Van Cauwenberghe

Pour voir Pascal, car j’adore voir et écouter Pascal, je me suis installé confortablement en haut de l’amphi et j’ai pris du plaisir durant 45 minutes.

La keynote de Pascal était vraiment extraordinaire, avec beaucoup d’énergie et beaucoup d’humour. Je retiens en particulier le fait qu’il faille faire des bugs car en Belgique lorsque l’on atteint 1 000 bugs, on boit des Bières, et lorsque l’on atteint 10 000 bugs, on boit BEAUCOUP de bières. Tiens cela me donne envie de revenir à la technique, j’étais fort pour faire des bugs 🙂

Après-midi

J’avais choisi d’aller écouter notre magicien qui nous avait proposé des sessions sur le sujet : « comment se tenir sur une scène ». Initialement nous avions pensé réserver cette session aux orateurs et nous avions prévu 2 horaires dans l’espace repas. Finalement il y a eu plus de 50 personnes à chaque fois, comme quoi nous pouvons nous même hacker notre conférence !

Un temps de repos pour discuter le bout de gras avec des personnes croisées au hasard dans l’espace de la conférence, puis il était temps d’aller préparer la salle pour animer le Fishbowl prévu avec Fabien Charles pour parler de la mise en œuvre de formation Innovation Games chez Sanofi que plusieurs membres de la Fédération Agile ont donné en 2013 sur Paris et Montpellier. Une trentaine de personnes assistait à cet « atelier » qui oblige les participants à se déplacer pour contribuer à la discussion. Un bon moment que j’ai particulièrement apprécié.

Clôture

Il était temps d’offrir l’apéro aux participants et de clôturer cette journée bien remplie en allant boire quelques bières avec les derniers volontaires.

Agile Innovation 2013

Rien de spécial à dire sur cet évènement, car un Open Space cela ne se raconte pas, cela se vit !

La facilitation de Pierrick et Emmanuel a été parfaite, les sessions ont démarré lorsqu’elles ont démarré, et se sont arrêtées lorsque qu’elles ont fini, c’était les bonnes personnes qui y assistaient et il s’est passé la meilleure chose qu’il pouvait s’y passer.

Et comme j’ai 2 pieds, je m’en suis servi régulièrement pour aller voir ce qui se passait à droite ou à gauche.

Bref encore une journée fantastique durant laquelle j’ai proposé aux participants de créer un jeu en 45 minutes … il s’agit de mon nouvel atelier « Speed Game Creation » qui marche du tonnerre !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *