Hyperproductivité avec Scrum

Superbe post sur le blog de Jeff Sutherland (en anglais) avec la description précise de la méthode utilisée par Scott Downey chez MySpace, pour mettre en place Scrum dans ses équipes.

Scott (Agile Coach) propose une méthode en 7 points pour passer à Scrum

  1. Toutes les personnes de l’équipe doivent être formées par Scott à Scrum avant le premier sprint
  2. La durée de chaque sprint est d’une semaine (*)
  3. La définition du done est prédéfinie par Scott (User Story terminée + Code terminé + Pas de défauts connus + Approuvé par le Product Owner + Prêt pour mise en production)
  4. Toutes les estimations sont faites en « story points »
  5. Un « radiator » physique est utilisé et les tâches sont représentées par des Post-It
  6. Toutes les cérémonies (Démo, Rétro, Revue PB, Estimation, Engagement du Sprint) sont regroupées en 1 seule réunion de 4 heures par semaine maximum
  7. Le multi tâche est INTERDIT, le travail doit se faire dans l’ordre des priorités

Aucune dérogation n’est autorisée et l’équipe doit se plier à ces règles (qui sont donc parfois imposées) tant que l’équipe n’a pas prouvée sa maturité en remplissant les 3 critères suivants

  1. L’équipe est Hyper Productive (>240% des objectifs initiaux)
  2. L’équipe a réalisé avec succès 3 sprints consécutifs
  3. L’équipe a identifié une bonne raison business pour changer une des 7 règles précédentes

Je viens de finir la lecture complète … et je suis totalement bluffé !

(*) A un développeur qui dit « mais en 1 semaine, je n’ai le temps de rien faire« , Scott répond simplement « alors une simple règle mathématique me conduit à penser que tu produiras 4 rien en 4 semaines« 

2 réflexions sur « Hyperproductivité avec Scrum »

  1. Bonjour,

    Curieux de cette nouvelle méthode Agile de Management de projet, je me pose des questions.

    COmment cette méthode arrive t-elle à s’articuler sur des projets autres que des projets linéaires ?

    Par exemple pour un cabinet d’étude qui aurai plusieurs contrat/projet en cours. Comment gérer le scrum dans ce cas ?

    Cela oblige t il donc à revoir la structure même des équipes ?

  2. Le passage à l’agilité (méthode Scrum par exemple) implique des changements importants dans la structure des équipes (pré requis) et de la société (avec le temps).

    A titre personnel, je ne vois pas de limite théorique à l’application des méthodes Agile mais bien entendu leur application différera d’un métier à un autre (Avionique ou Web par exemple).

    La définition de « linéaire » m’échappe un peu, mais pour ce qui est de l’utilisation de Scrum sur plusieurs projets, il est recommandé de constituer 1 équipe Scrum par projet. Si ces différents projets ont des dépendances, il est recommandé de faire des Scrum de Scrum.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.