Un piège de la Démo

demoLa réunion de démo ou revue de sprint est généralement ouverte à tout ceux qui souhaitent y participer.

C’est la seule réunion Scrum qui n’est pas exclusivement réservée aux membres de l’équipe et donc il n’est pas rare (voir même souhaitable) d’y voir participer des managers, directs ou indirects, et des membres d’autres équipes présentes sur le site. La présence de personne non directement concernée par le projet a souvent tendance à faire tomber l’équipe dans un piège que j’appelle : « La présentation du produit ».

L’objectif de la démo est de faire le point sur ce qui a été réalisé durant le sprint, mais un interlocuteur externe sera beaucoup plus intéressé par avoir une démonstration de l’ensemble des fonctionnalités du produit plutôt que de voir quelques fonctionnalités nouvelles, quelques corrections de bugs et quelques réalisations techniques (exigences non fonctionnelles).

Souvent l’équipe est fière de voir quelqu’un qui s’intéresse au produit et donc à ce que l’équipe fait, de ce fait, elle ne se fait pas prier pour donner des explications supplémentaires sur des fonctionnalités qui n’ont pas été réalisées durant le sprint et finir par faire une présentation complète du produit … ce qui prend beaucoup de temps.

Le timeboxing de la réunion (généralement 1 heure pour un sprint de 2 semaines) est donc le point le plus difficile à respecter et le piège principal consiste à étendre la durée de la réunion pour donner des informations sur des éléments non réalisés au sprint précédent.

Si ce cas de figure se produit, l’équipe doit être très vigilante et en particulier le Scrum Master – Gardien de la méthode – se doit d’éviter le piège en proposant aux participants d’organiser une réunion spécifique de présentation du produit … mais plus tard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *