Agile : J’aime / J’aime pas

Pour animer la dernière rétrospective d’une équipe qui pratique l’agilité depuis 2,5 mois sur un projet de monétique, j’ai demandé à chaque participant de me donner un éléments de l’agilité qu’il aime et un élément qu’il n’aime pas.

Je souhaite partager avec vous ces réponses, qui n’engagent bien entendu que cette équipe spécifique dans son contexte spécifique 🙂

Tout d’abord quelques éléments de contexte :

  • Une équipe de 3 Product Owner + 1 représentant métier
  • Un Scrum Master
  • Une équipe de 4 développeurs
  • Les POs et les équipiers sont sur des sites distants de quelques centaines de kilomètres.
  • Les sprints font 2 semaines et de vrais utilisateurs sont présents (par connexion car ils sont à l’étranger) à la démo de sprint

Et voici les réponses au J’aime / J’aime pas, assaisonné d’une petite explication dite oralement durant la rétrospective

J’aime

  • Les Post IT –> Et donc le management visuel au sein de l’équipe
  • Les User Story (2 fois) –> La structure qui permet de bien comprendre ce qui est à faire
  • Les retours fréquents sur le produit (2 fois) –> Les feedbacks des utilisateurs sur ce qui est présenté
  • Les échanges humains entre les Product Owner et les équipiers
  • Les échanges de qualité entre le métier, la maîtrise d’ouvrage, les clients et le prestataire
  • La démo toutes les 2 semaines –> La cadence du projet
  • La priorisation des fonctions à développer –> La souplesse liée à la méthode et le focus sur ce qui à faire maintenant

J’aime Pas

  • Google Drive –> Pour gérer le Product Backlog
  • La préparation de la démo –> Génère du stress sur des effets de bord potentiels de la dernière story finie
  • Le temps réservé à la préparation de la démo –> Trop long
  • La priorisation permanente –> Qui peut générer des insatisfactions chez les utilisateurs
  • Les réunions de pondération (2 fois) –> Trop longue avec le Poker Planning … bien que très utile
  • Le refactoring permanent –> Pas facile pour les équipiers de reprendre souvent leur code
  • La contractualisation sous forme d’engagement de moyen –> Difficile à faire accepter en interne par le management et les achats

Nous avons ensuite discuté sur les « J’aime Pas » pour identifier 3 actions d’amélioration à mettre en place rapidement.

Et vous, quels seraient votre « J’aime / J’aime Pas » sur votre projet ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *