Casino Game

Dernièrement j’ai eu plusieurs demandes pour utiliser le jeu CASINO GAME que j’ai créé pour aider à comprendre la notion de Kanban et pour convaincre que la limitation du WIP (Work In Progress) dans un système ne réduit pas la flux de production de valeur.

J’ai eu l’occasion de jouer ce jeu lors de Agile France 2011 (cf. bonus en fin d’article) et plusieurs fois lors de formations sur le Kanban que je donne régulièrement chez mes clients, et Laurence s’y était essayée avec réussite lors de Agile Grenoble 2010. Les feedbacks ont toujours été unanime sur l’efficacité de ce jeu pour porter les messages principaux et pour son coté ludique et amusant.

Plutôt que de l’envoyer à chacun des demandeurs, je me suis dis qu’il était préférable de faire un article dans ce blog, le voici.

Je suis preneur de toutes vos remarques ou questions.

Description du Jeu en 2 pages

CasinoGame_Description

Faire des sessions de 15 tempos et mesurer les résultats (garder les résultats pour comparer les sessions d’une itération à une autre)

Ne faire qu’une session pour la première itération, puis 2 sessions pour les itérations 2 et 3, et 3 sessions pour l’itération 4.

Fiches des personnages

Fiches Personnages 2.1 (face) : A imprimer sur du carton ou a plastifier (1 fiche par joueur)

Fiches Personnages 2.1 (dos)

Agiletoyou – Petits personnages Pour mettre au dos des boîtes qui contiennent les dés

Fiches des tâches

Agiletoyou – Fiches Jetons 2.1 Imprimer au moins 2 jeux (1 pour jouer pendant que vous classer l’autre)

Support de présentation

Agiletoyou – Presentation 2.1

Matériel

Trouver des boîtes qui peuvent contenir 2 dés et qui disposent d’une face vitrée (pour pouvoir jouer debout).

Affectation des dés

  1. Patron du Casino                                                  1D6 + 1D6
  2. Banquier                                                                  1D6 + 1D8
  3. Garde du corps                                                      1D6 + 1D6
  4. Joueur                                                                       1D4 + 1D4
  5. Porte bonheur                                                       1D6 + 1D6
  6. Croupier                                                                   1D6 + 1D6
  7. Collecteur de fonds                                             1D6 + 1D6

Total des dés : 11 fois 1D6, 2 fois 1D4, 1 fois 1D8

Bilan des Cycles

A chaque cycle faire la somme des éléments suivants :

–          Nombre de fiches dans le système (« stock »)

–          Nombre de fiches produites

–          Bonus éventuel (toutes les fiches d’une même couleur) : Attention, il n’y a que 9 cartes dans la 1ère série et 10 dans les autres

Bonus

Une très belle description de ricardo.minhoto sur le déroulement du jeu lors de Agile France 2011 (http://blog.soat.fr/2011/05/agile-conference-kanban-au-casino/#more-3721) … avec beaucoup d’informations pour les futurs facilitateurs de ce jeu.

7 réflexions sur « Casino Game »

  1. Premier feedback pour participer à l’amélioration continue du jeu 😉

    Inverser l’ordre des cartes des personnages pour Fiches-Personnages-2.1-dos et en faire un seul fichier avec Fiches-Personnages-2.1-face. Ainsi si on imprime recto-verso, les « dos » tombent en face des « faces » et on n’a plus de collage à faire !

    my 42 cents…

  2. ça tombe bien, je commence à proposer le kamban pour la gestion de l’agence.
    C’est pas de l’informatique, mais c’est un flux quotidien. Je vais étudier/expérimenter ce jeu très rapidement. Merci

  3. Petit REX du jeu que j’ai refait récemment chez Valtech:
    après avoir galéré pour la première itération (pas de représentation du workflow au mur) puis s’être améliorés progressivement sur les itérations suivantes, j’ai eu la réflexion suivante lors de la rétro: « ce n’est pas trop à cause de la limitation du WIP qu’on a produit plus, mais bien parce qu’on pouvait s’entraider…  »
    On a donc fait une itération supplémentaire sans aucune limite de WIP. Les gens étaient effectivement rodés et ont produit beaucoup (les « j’ai besoin d’aide » et « je peux aider » ont fusé), mais ce qu’ils n’ont pas forcément vu, pris dans le feu de l’action mais que les observateurs ont bien noté, c’est que sauf une exception, le WIP est finalement resté à 1 voire 2 au grand max ! Avec l’expérience, ils ont donc tous « inconsciemment » fait du flux tiré et aidé les autres en cas de famine!
    Il ne reste plus qu’à transposer ces comportements dans les vrais projets 🙂 !

    Cédric Chevalérias

    PS: Finalement, je pense que pour les prochaines fois, je retrancherai de la valeur produite ce qui reste dans le stock… On a aussi suggéré de faire autant de pompes que d’items restant dans le tuyau :o)

    Alex : La limitation du WIP lors de la 3ème itération fait prendre conscience aux participants qu’ils produisent tout autant alors qu’ils travaillent moins, ce qui leur donne du temps (surtout pour ceux en amont du goulot) pour regarder ce qui se passe et proposer des améliorations … de plus ils sont moins stressés 🙂
    Il est vrai que la possibilité de s’entraider améliore grandement la productivité mais il est important de se rendre compte que l’entraide est un changement fondamental du système proposé … alors que la mise en place d’une limitation de WIP ne coute rien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *