Artistes et Spécifieurs

J’ai finalement expérimenté le jeu imaginé par Alistair Cockburn et que Régy Derbier m’avait fait jouer à Valence lors de l’Agile Tour 2008, et l’exercice s’est révélé fort intéressant.

Une 20aine de personnes de la société étaient inscrites et nous avons formé 4 groupes qui avait chacun le même objectif : « La réalisation d’un dessin prédéfini ».

Chaque groupe a désigné 1 ou 2 spécifieurs qui avait un accès visuel au dessin et qui devait écrire des spécifications pour que les artistes réalisent une copie du dessin à partir d’une feuille vierge. Il était prévu 3 itérations de 10 minutes avec feedback entre les sessions, et j’avais promis des chocolats à la meilleure équipe de chaque session … un peu de compétition que diable !

La 1ère itération a été un vrai fiasco puisque les spécifieurs avaient compris, à tort, qu’ils disposaient de 10 minutes pour rédiger toutes les spécifications alors que les 10 minutes comprenait la spécification et la réalisation. Chose plutôt surprenante, les artistes qui étaient restés dans la pièce avaient eux parfaitement compris les règles … comme quoi la communication n’est pas un exercice facile !

La 2ème itération a été nettement plus productive car plusieurs principes agiles ont été mis en oeuvre.

La 3ème a été très amusante, surtout pour moi qui regardait d’un oeil espiègle chaque spécifieur s’empétrer dans ses explications 🙂

Au final, les feedbacks sont tous très positifs, et à l’issue de cette heure et demi, les participants ont une meilleure compréhension des 3 principes obligatoires de l’approche « Crystal » dont la nécessité de revoir le « process » régulièrement.

5 pensées sur “Artistes et Spécifieurs”

  1. Moi j’en ai eu un, ce que je trouve vraiment intéressant, a ete de voir comment les groupes soumis au même pb ont pris des approches différentes pour les résoudre : moins de specifieurs, des spec plus courte, du support temps réels, des bidouilles pour grapiller 15s .., ….
    Une critique cependant, les critères d’acceptation peu clair, peuvent perturber une équipe, qui ne sait pas trop s’il faut faire peu et bien, ou bcp et moins bien.
    Mais sinon, c’était super ! Un temps de débriefing plus long à la fin, et des explications plus claire sur la première itération !!! (oui, je faisais parti des spécifieurs qui ont tous le temps pour eux -D )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *