Agile France 2011 … c’est fini !

Encore une fois cette conférence a été organisée de main de maitre dans un cadre idyllique, voir presque trop car cela donne plus envie de se prélasser à l’extérieur que d’assister aux sessions à l’intérieur (voici quelques photos : tibo.smugmug.com)

De mon coté, mes 2 sessions ont été réussies:

  • Le « Casino Game » a attiré plus de 30 personnes (salle remplie au maximum) et j’ai essayé pour la première fois de faire jouer 2 équipes en parallèle. Cela a créé beaucoup de cacophonie mais tout le monde est reprti avec le sourire et en ayant appris l’essentiel de ce que le jeu permet de comprendre.
  • « Lorsque Scrum ne marche pas » a attiré 25 personnes (j’espérais un peu plus … mais en fin de 2ème journée c’est toujours plus difficile) et s’est déroulée totalement différemment de la session du Scrum Day, puisque seulement 3 sujets ont été traités. Par contre j’ai reçu un feedback très intéressant sur une façon de modifier la session pour la rendre encore plus pertinente (en ajoutant une explication des actions menées pour régler le problème … même si elles ont échouées)

Parmi les sessions auxquelles j’ai assisté, j’en retiendrais tout particulièrement 2 :

  • Celle de François Bachman sur les mythes, les légendes et les monstres qui révèle un réel potentiel, tant sur le déroulement de la session que sur l’utilisation de cette « technique » dans un contexte professionnel.
  • Celle d’Emilie Franchomme sur la rétrospective que j’ai trouvé particulièrement bien structurée et particulièrement percutante car issue d’un retour d’expérience personnel.

Emilie et François, vous êtes les bienvenus sur Grenoble le Jeudi 24 novembre 2011, voir le lendemain si vous voulez être des 100 agilistes qui participeront à Agile Innovation (dieu que je n’aime pas ce nom !) le vendredi 25 novembre 2011

Sinon un petit regret, mais pour lequel les organisateurs n’y sont pour rien, plusieurs orateurs n’ont fait le déplacement que pour donner leur session ou presque, et il n’a pas vraiment été possible de discuter avec eux en marge de l’évènement … surement une histoire de gestion de priorités … mais c’est dommage.

Et pourtant cela ne m’a pas empêché d’avoir de longues discussions avec plusieurs participants (orateurs ou pas) et même de faire du business 🙂

Mes sessions à Agile Grenoble 2010

speaker Agile Grenoble 2010 Cette année la conférence AGILE GRENOBLE 2010 qui se déroulera le 23 novembre à Alpexpo (Espace Pelvoux) s’annonce très prometteuse.

Nous attendons environ 450 personnes, et à la vitesse à laquelle les inscriptions s’affolent, nous allons surement devoir clore les inscriptions prochainement. Il y aura environ 35 sessions dans des domaines variés dont un track spécifique pour les geeks de la technique (ce qui manque généralement dans ce type de manifestation). Ces sessions seront réparties en 7 tracks en parallèle sur la journée .

Ce succès est surement du en partie à la renommée de nos keynotes :

  • Claude Aubry : Auteur du livre sur Scrum en Français (futur best seller :))
  • Aslak Hellesoy : Créateur de Cucumber, Norvégien mais parlant Français
  • Quatuor Annesci : Quatuor à cordes (violon, alto …) travaillant sans chef d’orchestre

A titre personnel, je participe à 3 sessions :

  • Il était une fois un MOA qui voulait devenir Product Owner et qui y réussit ! : Session lors de laquelle je présente les pratiques et techniques utilisées par un Product Owner sur un projet réussi
  • Management et Agilité : une potion magique : Session où Fred s’exprimera sur la façon dont il intègre l’agilité dans son management d’équipe, et pour laquelle je ne serais que le facilitateur du Fishbowl (merci à Raphaël de m’avoir fait découvrir la formule lors d’Agile France)
  • Behaviour Driven Metrics : Même les chiffres peuvent être agiles ! : Session présentée avec Manu qui présente une approche différente du sujet des métriques. Il ne s’agit pas de parler de métriques agiles, mais de la façon agile de définir une métrique pertinente

Au plaisir de vous voir lors de cette conférence 🙂

C’est la rentrée

rentree des classes

Et nous voilà reparti pour une nouvelle année avec plein de nouveautés 🙂

si, pour de nombreuses personnes qui comme moi ont des enfants scolarisés, l’année démarre en Septembre 🙂
.
.
.
.

  • Des changements chez Agiletoyou avec des forces vives supplémentaires … Yeah !
  • Des nouveaux challenges comme la mise en place d’une contractualisation agile pour les marchés publics … Pas facile !
  • Plusieurs conférences en Septembre où je suis orateur … Chouette !
  • La finalisation de la conférence AGILE GRENOBLE 2010 le 23 novembre à Grenoble sponsorisée par l’Agile Alliance, la METRO et de nombreuses sociétés de la région … Encore un effort !

Je vous donnerais plus de détail au fil du temps sur ces évènements mais je vous souhaite à tous une bonne reprise et beaucoup d’agilité pour la période à venir.

NASHVILLE me voilà

Ca bouge dans le monde de l’Agile Alliance pour la préparation de l’évènement Agile 2010 prévu à Nashville du 9 au 13 août 2010.

La métaphore pour la conférence 2010 est « Learn, Practice, Explore » en référence au Shu-Ha-Ri des arts martiaux et l’engagement de James Newkirk (Agile 2010 Conference Chiarman) est de proposer plus de sessions pour les agilistes expérimentés … YEAH !!!

3 communautés sont identifiées :

  • Business : animée par Lowell Lindstrom
  • Leadership & organization : animée par Pollyanna Pixton (que j’avais vraiment aimé l’année dernière)
  • Technical : Brian Button

Les soumissions seront ouvertes à partir de Janvier et si vous souhaitez en savoir plus … suivez le lien du blog de la conférence 🙂

A titre personnel, j’adore ce type de conférence alors j’y serais en août car mon chef vient d’accepter le déplacement … qu’est ce qu’il est bien mon chef 🙂

Mes sessions à Agile Grenoble

at2009speakerCette année, jai plusieurs sessions retenues pour la conférence Agile de Grenoble le 20 Octobre prochain.

  • « I’m not a bootleneck, I’m a man » : Jeu Agile basé sur la théorie des contraintes qui consiste à organiser et améliorer une chaîne de production de chapeaux et bateaux en papier. Je vais co-animer avec Bruno Orsier et la difficulté réside à faire passer le message en moins de 60 minutes … sacré challenge … mais nous allons le réussir !
  • « Retour d’expérience EDF » : Mise en place de Scrum chez EDF Grenoble au sein d’une équipe mixte projet et MCO. 4 mois, 8 itérations, 9 personnes … et beaucoup de changements … et une très belle histoire d’équipe
  • « Au secours, mes équipes veulent être agiles et je n’ai plus ma place » : Les méthodes agiles ne parlent pas du role des managers et pourtant ceux-ci sont toujours présents dans les entreprises qui passent à l’agilité. Avec Patrick Oliveres, consultant en management, nous aborderons ce sujet un peu trop oublié et primordial.

Le programme complet est maintenant disponible, il est particulièrement alléchant, ne tardez pas à vous inscrire et venez nombreux le 20 Octobre à Alpes Congrès pour Agile Grenoble 2009.

Agile Grenoble et Valence

La préparation des étapes rhône-alpines l’Agile Tour 2009 bat son plein !
Pour cette deuxième édition grenobloise qui aura le lieu le mardi 20 octobre 2009 à Alpes Congrès, un maximum de raisons de venir :

  • une journée complète de conférences et d’ateliers pratiques pour échanger autour de l’agilité, avec une pause déjeuner le midi
  • 6 sessions proposées en parallèle sur des thèmes différents : les pratiques d’ingénierie, la méthodologie, les jeux agiles, des retours d’expériences, le management agile et un thème consacré à la méthode Lean
  • des orateurs très divers et reconnus dans le monde de l’agilité : Henrik Kniberg, l’auteur du fameux “Scrum and XP from the trenches” ; Marie-Pia Ignace, co-fondatrice de l’Institut Lean France ; Elisabeth Hendrickson, experte reconnue dans le domaine du test et de la qualité logicielle en mode Agile; Jérôme Barrand, déjà présent l’année dernière pour la session d’introduction, professeur à Grenoble École de Management, fondateur de l’Institut d’Agilité des Organisations et auteur du livre « Le Manager agile » …

Pour Valence, ce sera le jeudi 22 octobre à l’IUT.

Plus d’infos sur Agile Tour Grenoble 2009 et Agile Tour Valence 2009.
Et n’attendez plus pour vous inscrire !

Agile2009 : Jour 4

Il pleut toujours sur Chicago et le choix des sessions s’annonce difficile car aujourd’hui la qualité est particulièrement au rendez-vous.

  • « Blitz Planning » : « Vous reprendrez bien un peu d’Alistair ? » … « Mais avec un grand plaisir ». Donc direction la salle du Blitz Planning, et malheureusement, je n’étais pas le seul ! Alistair avait prévu 10 jeux de fiches cartonnées, mais il en fallait 26 tellement le public était nombreux (8 par tables). Compte tenu du format court de 1h30 et des 2 exercices qu’Alistair voulait nous voir réaliser, la sessions a été particulièremet chaotique et malheureusement la plupart des questions que nous avions sont restées sans réponse du fait du manque de disponibilité de l’orateur qui devait se déplacer sur les 26 tables !! Au final ja vais chercher à en savoir plus sur cet exercice du Blitz planning qui me semble très intéressant et facilement implémentable à mes formation Scrum.
  • « Metrics in an Agile World » : Après ma déception du 2ème jour, j’ai de nouveau choisi une session sur les métriques car le résumé indiquait que les orateurs allaient partager avec nous un framework pour évaluer les métriques. La session était intéressante, et amusante car le duo Rob Myers/James Shore fonctionne à merveille, mais incomplète. J’ai aimé la narration des travaux de recherche sur les leviers de motivation des individus (R.D. Austin : « Measuring & Managing Performance in Organization »), et en particulier une de leur conclusion qui est que les personnes qui sont récompensées pour quelque chose sont celles qui se désintéressent le plus vite de cette activité (toute ressemblance avec le système de rémunération individuel est tout à fait fortuit). Une autre conclusion était que tout ce qui est récompensé et réalisé. Plus globalement, la discussion a également repris le principe de l’analyse du comportement vis-à-vis de la métrique et de savoir si la métrique engendre un comportement positif (« Meaningfull ») ou négatif (‘Meaningless »). J’ai découvert le Spag comme unité de dette technique … intéressant. Et en conclusion James nous a présenté le framework, qui est très simple, mais pas la façon dont on peut s’en servir ? étonnant non ??
  • « Prioritizing for Profit » : La priorisation du Product Backlog est un des sujets qui m’intéresse le plus en ce moment et j’attendais de cette session de 3 heures beaucoup de réponses. Enfin surtout des réponses « plus applicables » que celles préconisées par Mike Cohn qui sont parfois un peu trop dans la théorie. Satifaction complète à l’issue de la session … mais épuisement intellectuel car nous avons du ingurgité en 180 minutes une formation de 2 jours, Gloup ! De plus aucun exercice ne permettait de décompresser (Pomodoro  à l’aide) tout en assimilant les concept. La répartition des métriques d’aide à la décision en 3 catégories (Stakeholder Alignment, Strategic Alignment, Cost generation) me semble tout à fait pertinent. La décomposition de la roadmap par domaine (Market, Featuers/Benefits, Market rythm et TAarchitecture) est plus compliqué à assimiler. Donc au final, à part le fait que le Dieu Dollar était trop mis en avant à mon goût, le reste de la présentation valait vraiment le coup et je repars avec de la matière pertinente pour enrichir mon cours  « Agile Product Management ».
  • « The Dawning of the Age of Experience » : Je ne connaissais pas Jared Spool mais c’est un super show-man ! La keynote de fermeture était absolument géniale, très riche en information, conduite sur un rythme effréné et mortelle sur l’apect humoristique (le métier de « Chicken Sexing » a été une vrai découverte pour moi et m’a fait pleurer de rire). Microsoft s’en est pris plein la figure pour ne pas utiliser correctement les données récoltées sur l’expérience de ses utilisateurs. Apple et Netflix était au tableau d’honneur sur cet aspect et également pour leur vision avec comme support la vidéo faite par Apple en 1987 … c’est à dire il y a 22 ans lorsque le PC portable pesait 8 kilos pour un écran de 5 cm …. quelle vision du futur !!  En conclusion, Jared a démontré que l’amélioration de la « User Experience » reposait essentiellement sur les principes agiles (feedback, livraisons fréquentes, Multi-disciplinarité des personnes …), et il était très convaincant.

La conférence est maintenant presque terminée car seules quelques sessions dans l’Open Jam sont encore prévues ce matin (dont une discussion sur la contractualisation agile qui m’intéresse), mais comme je me suis couché à 2h30 après 2 parties de poker ou j’ai ratissé les canadiens des quelques dollars qu’ils avaient encore en poche, je ne suis pas certain d’être très actif demain.

Agile2009 : Jour 3

Aujourd’hui … Il pleut sur Chicago … mais les sous-sols sont secs 🙂

  • « Stepping Up and Stepping Back » : Très intéressante présentation faite par Pollyanna Pixton (dont on m’a chaudement recommandé le livre : « Accelerating Business Agility ») sur le comportement d’un manager efficace. Il sait faire confiance à l’équipe et se retirer (Step Up) du périmètre pour laisser l’équipe prendre « l’ownership » de la situation. Confiance ne veut pas dire laxisme et en cas de rupture de la confiance, l’équipe ou un individu, qui n’a pas remonté de red flags et qui ne délivre pas ce qu’il s’est engagé à livrer, doit absolument être sanctionner très vite ! Le manager sait également identifier le moment où l’équipe franchit les frontières et sort du « Leadership Cube » (outil/méthode proposée par Polyanna) pour intervenir (Step Back) et faciliter la résolution de problème. Donc en résumé, tout est basé sur la confiance, de plus la confiance … c’est GRATUIT … en ces temps de crise ou les managers cherchent des solutions pour réduire les coûts … c’est idéal.
  • « Applying Systems Thinking for Organization Change » : Dans un premier temps j’ai été plutôt dérouté par cette présentation qui est basée sur la narration d’histoires et sur des jeux pour permettre aux participants d’appréhender certains archétypes qui mène à l’échec et qui révèlent que l’approche systémique est absente de l’organisation. Je m’attendais à avoir des outils concrêts pour aider des organisations à passer à l’approche systémique et ce n’était pas le cas. Mais au final, je suis très content d’avoir participé à cette double session (180 mn) car cela m’a demandé beaucoup d’implication personnelle et m’a fait également beaucoup réfléchir … dans le bon sens du terme.

La soirée était très sympa car « nous sommes allez souper avec une gang de francophones » à l’initiative de Pyxis (Canadiens essentiellement et quelques rares Fançais de la conférence) puis certains d’entre nous ont fini la soirée par un Poker Texs Holden (Photo dispo ici).

Agile2009 : Jour 2

Toujours aussi beau sur Chicago … et toujours de la lumière artificielle dans les salles de conférence 🙂

  • « I Come to Bury Agile, Not to Praise It » par Alistair Cockburn. Le sujet n’était pas de dire que Agile est mort et qu’il faut l’enterrer mais plutôt de dire que le monde du logiciel ne se réduit pas à Agile et qu’il faut continuer à regarder ce qu’il y a autour. Alistair nous a parler des 3 piliers du développement logiciel : « Cooperative games » + « Craft » + « Lean ». Les jeux ont des notions de « positions », de « moves » et de « strategies » que l’on retrouve dans le développement de logiciel. L’artisanat est surtout présenté par le « Shu-ha-ri » et la nécessité d’apprendre par la pratique puis, la maturité et l’expertise venant, d’adapter les pratiques à son contexte particulier (pas mal de jeux de mots d’Alistair entre « shu » et « shoe »). Le lean est présenté sur l’aspect Flux et Bottleneck. Et en conclusion une comparaison qui fait réfléchir entre une approche pilotée par la « Business Value » (Scrum) et par « Knowledge Acquisition » (gestion des risques et facilitation des prises de décision).
  • La technique Pomodoro : Le fil de discussion récent sur une mailing liste agile m’avait intrigué alors j’ai sélectionné cette présentation parmi toutes celles intéressantes de ce matin, enfin être agile c’est faire des choix et définir des priorités, donc j’ai choisi Pomodoro … et je ne l’ai pas regretté. La présentation a été dynamique et bien rythmée, et j’ai découvert que la méthode Pomodoro ne se réduit pas à faire des sessions de 25 minutes de travail intensif alterné avec des périodes de « repos du cerveau », mais contient également une stratégie de gestion des interruptions (internes et externes) et surtout des mécanismes importants de visualisation et de reporting. A titre personnel, j’ai l’impression que je fais régulièrement du Pomodoro-Like en me concentrant sur une seule tâche à la fois, enfin sans l’aspect reporting et le timeboxing, et je me demande s’il est réellement possible de maintenir un pomodoro journalier sur des périodes longues … ce que recommande le formateur.
  • First, Kill All the Metrics : L’approche proposée est assez intéressante puisqu’il s’agit de regarder les métriques sous un nouvel angle, celui du comportement. Pour chaque métrique il est intéressant de se poser les 3 questions suivantes : En quoi cette métrique génère un comportement positif ? En quoi elle génère un comportement négatif ? Quel type de comportement permet de controurner la métrique ? Les orateurs ont également insisté sur le fait que le comportement (« behaviour ») est émergent et changeant, donc ce qui est vrai à un instant ne l’est plus quelques mois après … et donc il faut être prêt à changer de métrique. Pour ce qui est du déroulement de la session, j’ai trouvé que les orateurs n’avait pas grand chose à dire de plus alors pour meubler les 90 minutes ils ont surtout fait parler l’assistance. Sans micro et en anglais, c’est un exercice très difficile et je n’ai pas compris la majorité des discussions … dont je me suis ennuyé ferme !
  • The Lean Lego Game : Après m’être ennuyé, j’avais envie de détente (c’est le principe du Pomodoro non ?) alors j’ai décidé de construire des maisons en légo suivant les principes Lean. Je n’ai pas vraiment appris grand chose sur le Pull vs Push, le Cell Work, la recherche des gaspillages et autres principes Lean … mais je me suis vraiment bien amusé. Donc : Objectif Atteint 🙂

A demain